Mobilisation contre les fermetures de classes

des classesMardi les enseignants, élèves et leurs parents ont eu la mauvaise surprise d’apprendre la fermeture de 36 classes (pour seulement 14 ouvertures), une perte de 22 postes, dans les écoles maternelles et primaires du finistère pour la rentrée scolaire prochaine.

 

La nouvelle est tombée très brutalement et a été apprise au travers de la presse, en effet si des documents n’avaient pas fuité via un syndicat, la décision aurait été prise très discrètement à Quimper mardi prochain sans en informer les principales-aux concerné-e-s …

Loin d’être justifiées, ces fermetures de classes ne correspondant aucunement à une diminution réelle du nombre d’élèves, ces mesures ne sont là que pour réaliser des économies voulues par l’état, encore une fois sur le dos des classes populaires, leur niveau de vie, leur éducation. L’inspecteur d’académie l’a lui même reconnu en expliquant aux parents d’élèves à Morlaix qu’il ne fallait « pas venir se plaindre » mais  « prendre ses affaires en mains et que tout irait bien si [vous] devenez acteurs… ». Une façon bien gentille de dire que les réductions de moyens auraient bien lieu et que c’est les enseignants, élèves et parents qui devront en gérer les conséquences.

Heureusement des écoles se mobilisent, les écoles de Berrien et Huelgoat se sont réunies en assemblée générale le premier soir après que la nouvelle soit tombée, dès mercredi l’école de Plouyé les a rejoint, contrairement à ce que croit la Snuipp-Fsu, qui refuse d’appeler à une assemblée générale de toutes les écoles concernées, la mobilisation se lance et de nombreuses personnes y participent.

Une lutte ne se gagne pas en étant isolé-e-s, le soutien et la solidarité des personnes se sentant concernées est bienvenue face à ces fermeture, c’est pourquoi nous relaierons ici les actions concernant cette lutte, afin de ne pas la taire et de permettre, au mieux, à qui veux la rejoindre de le faire.

Les actions prévues par les écoles en lutte [mis à jour autant que possible] :

– Mercredi 1er avril: rendez-vous avec l’inspecteur de circonscription (IEN) à Morlaix . Les parents y vont en nombre, avec de quoi faire du bruit (casseroles, sifflets…), puis opération escargot dans Morlaix. La presse est prévenue et des élus y seront aussi.

– Mercredi 1er avril: Christian Troadec convoque une AG à Carhaix à 17h30 avec toutes les écoles concernées (parents, enseignants, élus).

– Dès mercredi : occupation des écoles de Berrien et Huelgoat (de nombreux parents se relayent matin et après-midi jusqu’à 19h), avec banderoles et communication avec la presse pour mercredi, jeudi et vendredi..

– Envois de mails en masse aux inspections (Morlaix et Quimper)

– AG commune à midi à l’école pour savoir ce qui sera dit (a priori rien) et que faire (tout).

– Aller contacter les écoles concernées dans le centre Bretagne, pour élargir la lutte et tenter de faire une action commune à déterminer.

– Jeudi 2 avril au matin : diffusion de tracts et pétition sur le marché de Huelgoat, avec le soutien des commerçants de la place, qui mettront des banderoles.

[Mis à jour] – Vendredi 3 avril : barrage filtrant à Huelgoat (carrefour de la zone d’activités du Vieux Tronc) l’après-midi jusqu’à 20h00 et les trois jours suivant jusqu’à 20h00. Distribution de tract d’informations, feu de brasero et palettes pour l’éclairage.

– Samedi matin : diffusion de tracts sur le parking de l’Intermarché de Huelgoat et barrage filtrant à Huelgoat l’après midi jusqu’à 20h

-Dimanche : barrage filtrant à Huelgoat l’après midi jusqu’à 20h

-Lundi :  barrage filtrant à Huelgoat l’après midi jusqu’à 20h

[Mis à jour] – Mardi 7 : Opération escargot sur la voie express vers Quimper de 8 à 10 heures par le collectif de parents en lutte contre les fermetures de classes.

– Les deux mairies de Huelgoat et Berrien affrètent plusieurs cars pour se rendre à Quimper à l’inspection académique ou les parents doivent être reçus avant la réunion où doivent être entérinées les fermetures

– Les syndicats ont déposé un préavis de grève du 7 au 24 avril sur toute la France. Nos deux écoles seront fermées mardi, tous les enseignants seront en grève. C’est la moindre des choses, mais une mobilisation plutôt exceptionnelle…

– Il reste à décider ce qui sera fait samedi après-midi et le long week-end pour continuer la pression. Fest Noz, blocage de rond-point… A voir dans le fil de la lutte (Si vous avez des idées…).

Pour le moment, tout va très vite. Pas de comité de lutte traditionnel, ce sont les parents qui organisent sans rivalité de pouvoir. Ce sont eux qui écrivent les tracts, pour l’instant cordiaux, mais déterminés.

Principal objectif pour le moment, la manifestation à Quimper le mardi 7 !

Faites tourner ces infos autour de vous!

This entry was posted in Accueil, Infos and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.